mars

25

Avis manga : Sans aller à l’école, je suis devenu mangaka

Par GohanBlog

sans aller a l'ecole je suis devenu mangaka

Je reçois régulièrement des manga mais je continue aussi à en acheter c’est le cas pour celui-ci qui je ne vais pas vous le cacher est pour une raison simple : la recommandation d’Akira Toriyama. Sans aller à l’école, je suis devenu mangaka est une histoire vraie, d’un enfant déscolarisé, une histoire que l’auteur de ce manga Syoichi Tanazono à vécu. Une histoire émouvante, prenante, intéressante, différente, j’ai pas assez de superlatif pour la mettre en avant.

Sachez tout d’abord que ce manga “Sans aller à l’école, je suis devenu mangaka”, est un one shot, c’est à dire que l’histoire se termine en un seul tome. Un tome épais, un tome complet mais surtout un tome prenant. Nous découvrons l’histoire du jeune Masatomo, un enfant comme tous les enfants scolarisé mais qui va vivre une période difficile suite à un rejet tout d’abord un professeur. Il va faire de terribles cauchemars, ne souhaitant plus venir en cours, ne pouvant donc plus être sociable, il s’éloigne principalement de l’école mais aussi de ses amis. Il va donc passer ses journées à regarder la télé mais aussi dessiner. Dessiner quoi ? du Dragon Ball ! Il va tomber amoureux de ce manga, puis de l’auteur, il va dessiner, dessiner et encore dessiner, c’est le moment ou il se sent le mieux finalement.

Il essayera de nombreuses fois de revenir en classe, mais le regard des élèves est effrayant, le rejet est monstrueux. C’est la qu’on voit que l’éducation faite par les parents et les professeurs est important sur des enfants aussi jeunes. Il va éprouver de nombreuses difficultés à s’exprimer avec les autres élèves, il va avoir de nombreux professeurs à domicile, trop nombreux pour s’attacher et évoluer. Il va donc parfois s’enfermer sur lui même, parfois rester chez lui durant de nombreuses journées, il va aussi essayer de revenir à l’école année après année mais le mal être est toujours présent, la peur de ne pas être normal aussi, la peur de ne pas être à la hauteur également…

A travers ce manga de plus de 300 pages (oui c’est un beau gros manga) nous allons vivre l’histoire de l’auteur, nous allons aussi découvrir comment il va surmonter tout ça, principalement grâce aux dessins mais également à la rencontre d’Akira Toriyama, chose extrêmement rare quand vous connaissez cet auteur. Un auteur qui préfère rester chez lui auprès de sa famille, de ses animaux que plutôt sortir et promouvoir ses ouvrages. Une histoire vraiment intéressante et émouvante. Très sincèrement ce genre d’ouvrage vous fait poser des questions et ça fait du bien. Bravo à l’auteur Syoichi Tanazono pour cet ouvrage, à la fin de celui-ci il y a d’ailleurs une postface signée par Akira Toriyama, une postface très intéressante. Sans aller à l’école, je suis devenu mangaka est disponible dès aujourd’hui aux éditions Akata, au prix de 9.55 € frais de port inclus.  Ma note pour ce tome: 4,5/5

3 réponses à “Avis manga : Sans aller à l’école, je suis devenu mangaka”

  1. Sakulan dit :

    Quelques petites coquilles : “l’histoire du jeu Masatomo” je pense que tu voulais écrire jeune.
    Et pourquoi à la fin tu donne la note pour ce SECOND tome? C’est un one-shot non?
    Sinon j’aurai bien voulu avoir une petite photo de l’intérieur et des dessins bien que la couverture soit jolie! 🙂

  2. Comme je l’avais mis dans mon avis sur ce manga sur mon blog je l’ai dévoré en une soirée/nuit, c’est vraiment une histoire super prenante qui t’ouvre les yeux sur énormément de choses !

    à lire d’urgence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.