mars

31

Avis manga : La ballade de Ran

Par GohanBlog

J’ai eu la chance de recevoir de la part de Doki Doki quelques semaines avant sa sortie les deux tomes du manga La ballade de Ran. Une nouvelle licence qui débarque chez eux et qui vient fêter dignement les 15 ans de l’éditeur. La ballade de Ran est une licence qui sera disponible dès le 7 avril en seulement deux tomes. J’ai dévoré rapidement ces deux tomes et pour une raison en particulier : j’ai vraiment accrocher à l’univers.

La ballade de Ran : une belle surprise ! 

Très clairement, La ballade de Ran est une belle surprise. Je vais vous donner mon avis sur l’ensemble de l’histoire puisqu’elle se termine en deux tomes, mais comme d’habitude il n’y aura aucun spoil. Commençons par découvrir True, une jeune ménestrelle qui voyage à la recherche de sujets pour ses chansons, d’ailleurs pour le moment elle ne connait qu’une chanson, du coup les enfants se moquent un peu d’elle malgré sa jolie voix. Elle va tomber un beau jour sur Ran, celui-ci fait partie des exterminateurs, des guerriers qui absorbent le mauvais karma des créatures monstrueuses qu’ils terrassent. Nous découvrons donc cet univers fantastique dans lequel des monstres possédant un mauvais karmas sèment la terreur dans les différents villages. Un univers qui graphiquement est vraiment intéressant, l’auteur, Yûsuke Ôsawa maitrise vraiment le sujet (c’est d’ailleurs l’auteur de Green Worldz si vous connaissez, dispo chez Pika). 

Ran, comme ses collègues exterminateurs est considéré plutôt comme quelqu’un d’impur (en absorbant le mauvais karma des monstres), il est donc rejeté par la population, ce qui est assez choquant quand on y pense vu qu’il se dévoue à aider cette même population. Mais True va créer une certaine relation pour la première fois avec Ran qui semble avoir perdu son sourire depuis son enfance, d’ailleurs pour la blague, il ne sait pas faire semblant de sourire et ça créé souvent des moments de malaise.

A travers ces deux tomes nous allons suivre l’aventure de Ran (et de True) qui vont régulièrement être accompagnés pour terrasser certains monstres mais surtout pour affronter le plus puissant de ceux-ci. Difficile de trop vous en dire sans vous spoiler clairement. Mais l’histoire est vraiment intéressante, malgré que le manga soit court on arrive à voyager à travers différents endroits mais surtout à découvrir différents personnages qui viendront chacun apporter leur pierre à l’édifice. Visuellement, c’est canon ! Il y a de magnifiques planches, parfois des doubles-planches même. J’aime beaucoup le charisme des personnages principaux, du bestiaire et des décors. Pour moi, ce manga, La balade de Ran aurait clairement mérité 1 ou deux tomes de plus et du coup une histoire plus longue et une fin peut être moins expéditive également. En tout cas, si vous aimez les univers comme The Witcher ou Monster Hunter, vous allez clairement adorer celui-ci ! 

 Quelques planches (du tome 1):

La ballade de Ran – Auteur : Yûsuke Ôsawa – Éditeur : Doki-Doki

Ce premier tome est disponible au prix de 7,50 € frais de port inclus.  Ma note pour ces deux tomes :  17 / 20.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.