Avis manga : HellBound – tome 1

Encore une nouvelle licence chez Kbooks avec Hellbound, l’éditeur notamment de Solo Leveling que j’apprécie énormément. Ce manwha (manga d’origine coréenne) sera disponible en seulement deux tomes. Ce nom vous dit d’ailleurs peut être quelque chose puisque cette licence est aussi disponible à travers une série sur Netflix. Un livre recommandé par Bong Joon-ho, réalisateur multiprimé des films Parasite et le Transperceneige. Signe de bonne augure ?

HellBound : quand l’enfer débarque sur terre

Comme toujours, vous trouverez aucun spoil dans mon avis concernant ce premier tome du manga HellBound. Même si c’est difficile vu que l’histoire se termine en deux tomes, je ferais mon possible pour vous en parler, vous donner envie (ou non) de découvrir l’œuvre. Dès les premières pages, dès les premiers chapitres nous allons découvrir des créatures venues d’ailleurs venant condamner les gens à l’Enfer. C’est violent, très violent. C’est difficile de décrire ces créatures d’ailleurs, c’est brouillon, sans vraiment de visage ou de signes distinctifs, mais ils viennent a plusieurs et exécute la personne en quelques secondes. Mais pourquoi ? C’est l’une des questions que nous allons nous poser tout au long de ce premier tome.

Suite à ça, nous allons découvrir une secte religieuse fondée sur la théorie d’une justice divine qui va émerger et avoir de plus en plus d’adeptes. D’un côté, ces monstres, ces créatures venues d’ailleurs leurs font une promo d’enfer ! (oui jeu de mot facile). Nous allons découvrir des hommes, des femmes, supposés être honnêtes qui reçoivent la visite d’un être mystérieux qui leur annonce leur mort prochaine. Tout se situe entre 5 jours et 20 ans, mais dans un premier temps nous allons surtout voir des peines « courtes ». C’est la qu’intervient également la police qui cherche à savoir si tout ceci est organisé par une quelconque société criminelle.

© 2020 YEON Sangho & CHOI Gyuseok

Une intrigue prenante et intéressante

C’est particulier comme ambiance. D’un côté, les adeptes de la secte voient ça comme une volonté de Dieu. D’un autre côté, les policiers cherchent a mieux comprendre la situation. Nous allons surtout suivre un policier et une avocate qui cherche des vérités et tout semble pencher du côté du gourou derrière la secte religieuse Neo Veritas.. mais rien ne semble simple ! La lecture de ce premier tome (et donc de la moitié du manga) est hyper prenante et intéressante.

Ça s’enchaine vite, les surprises sont finalement nombreuses et j’ai vraiment hâte de lire la suite (et la fin) de cette histoire. En bonus la couverture est vraiment top avec un excellent choix de la part de l’éditeur de rajouter un volet mettant en avant le côté « diabolique de l’humanité ». L’auteur à également choisi de proposer son manga en noir et blanc (choix rare dans le monde du webtoon) mais je trouve ce choix parfaitement cohérent avec l’ambiance de l’histoire.

Quelques planches (tome 1) :

© 2020 YEON Sangho & CHOI Gyuseok

HellBound – Auteurs : Yeon Sang-ho (scénario) & Choi Gyu Seok (dessinateur) – Éditeur : Kbooks – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 14,95 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome 1 : 17/ 20

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne