octobre

21

Avis comics : Commando Barbare, Burrato le vertueux. V’la le bouzin !!!

Par Stommy_Cop

L’univers des jeux de rôles ne peuvent que me rappeler mon adolescence. Au collège on avait même créer un club pour jouer après la cantine. J’en ai passé des heures dans ma chambre à créer des JDR, Je passais mon argent de poche chaque mois dans les livres dont vous êtes les héros. Le monde heroic fatasy était pour moi mon univers. Cependant il y a bien longtemps que j’ai quitté ce monde. Mais grâce à Commando Barbare, Burrato le vertueux je vais pouvoir me replonger dedans.

Synopsis

Nous sommes en l’An 83 de l’ère du Bien et la paix règne en maître dans le paisible royaume de Litvakie. Malheureusement, alors que la sérénité semblait s’y être définitivement installée, un crime a été commis, de l’or a été volé… Burrato, nain Ritalien de son état, a été accusé du larcin. Horrifié de voir son honneur ainsi souillé, il s’échappe de son procès pour retrouver Mozzarello, son cousin et véritable coupable. Pour cela, il s’aventure au cœur de territoires oubliés et fait la rencontre de ses futurs coéquipiers, bras-cassés, la plupart déclassés du système, tous paumés… Ensemble, ils réaliseront qu’un événement – plus terrible encore que les problématiques juridiques de Burrato – est en train de se préparer…

C’est comment ?

Le départ de Commando Barbare, Burrato le vertueux est assez long par son texte qui prend beaucoup de places. Néanmoins cela met en place les protagonistes et nous donne une idée de notre héros et de son caractère. C’est plein de couleurs et ça pète bien aux yeux. Après plusieurs pages de mise en place et la fuite de Burrato du tribunal, nous partons enfin à l’aventure. Et je dois dire que cette aventure et totalement folle, c’est un vrai bouzin le bordel. Tout part en vrille ça meurt de touts les côtés. Cependant nous allons découvrir un Burrato surprenant et attachant. L’histoire va nous amener là ou on ne s’y attend pas. Néanmoins on reste dans une débauche de violence propre à l’univers, mais tout en portant un message d’espoir.

Conclusion

Commando Barbare est un univers que j’affectionne et qui sort des sentiers battus. Burrato le vertueux reste un personnage atypique et attachant. Néanmoins ce comics ne sera pas à mettre entre les mains de nos jeunes enfants.

Ma note : 17/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.