mai

30

Test : Shiness the Lightning kingdom, promesse tenue ?

Par Stommy_Cop

Informations sur le jeu
Achetez-le

Voilà un jeu qui m’est arrivé dessus sans crier garde. J’en avais pas du tout entendu parlé de ce Shiness the lightning kingdom et c’est Ippo56 (le mec du blog qui vie dans le monde de la VR, tu le remets ?) qui m’a dit fonce j’ai testé dans un salon la bêta, et c’est vraiment pas mal et prometteur. Ayant une grande confiance en lui j’ai dit go, allons y. Mais au final ce RPG à la sauce final fight en open-world tiens t’il toutes ses promesses faites a Ippo56 ? Pas si sur.

Le décors.

Il faut déjà savoir que sur console Shiness the lightning kingdom n’est pas disponible en version boite mais seulement en dématérialisé. Ce qui déjà peut faire un peu peur que l’éditeur ne veut pas investir plus que ça… Mais bon ça peut expliquer son prix faible aussi. En tous les cas, une fois que j’ai dl le jeu sur le PSN, j’ai lancé ma partie et on se retrouve avec Chado et Poky, les héros de l’histoire, en avion qui vont avoir un accident et se retrouver dans un endroit où ils feront des rencontrent, amicales et hostiles. J’en raconte pas plus pour éviter les spoils. Scénario classique mais efficace il faut avouer. J’ai bien aimé la mise dans l’ambiance avec ce ton humoristique entre les comparses et ces graphismes colorés qui reste quand même classiques et pas trop détaillés. Mais ça fais le taf si on est pas tatillon. En revanche, nous ne sommes pas dans un open-world, mais dans un jeu ou les directions sont claires à prendre et ou il est impossible de se perdre. Et si vous y arrivez quand-même, il y a un radar pour vous indiquer ou aller. Impossible de se perdre je vous dis. Tous les personnages sont sympa et assez fun et aucun m’a donné envie de l’insulter ce qui est une bonne chose.

shiness the lightning kingdom

Le jeu c’est comment ?

Malgré toutes les promesses annoncées, l’engouement d’Ippo56, des trailers qui donnent envie, il faut avouer que c’est pas si fameux que ça… Il y un goût de pas fini. L’idée des combats est vraiment sympa pour un RPG, Shiness Lightning Kingdom, avec ses combats à la final fight avec des combos possibles, des attaques spéciales et même magiques pouvait tenir ses promesses. Mais pour ça il aurait fallu avoir une caméra qui tienne la route… On en est très loin. Le verrouillage de la cible est pas parfait et ne tient pas ce qui est rageant en combat. J’ai dit plus haut que j’avais insulté aucuns personnages… Ben la caméra elle a pris cher… Très cher. Vraiment dommage car le système de combat ma plaisait beaucoup. Le déroulement du jeu est sympa avec des énigmes que seuls certains personnages peuvent régler, et des aller-retours entre chaque point, et cela constamment, c’est vraiment le pied… Je rigole c’est chiant au possible. Aller dans un endroit récupérer un objet de quête et voir le personnage te dire ben non mon poulet c’est bidule qui l’a à l’autre bout de la map. C’est très sympa la première fois mais quand c’est à chaque fois la même chose t’as pas envie d’aller au premier endroit indiquer mais comme t’as pas le choix…Après les personnages, comme dans tout bon RPG, ont une grande faculté de personnalisation mais qui au final ne sert pas à grand chose tant les combats sont imbuvables.

test Shiness the Lightning kingdom

Au final on prend ou pas ?

Shiness the lightning kingdom laisse un sérieux goût de pas fini ou mal conçu. Les idées (très bonnes en plus) sont là mais très mal réalisées. Il donne envie de se jeter dans l’aventure mais trop d’imprécisions nous freines dans notre envie et plaisir. J’ai quand même mis une note au dessus de la moyenne car il a des bons côtés et que certains bugs peuvent être corrigés par des mises à jours. Rien n’est insurmontable mais frustrant car ce jeu avait tout pour nous faire passer de très bon moments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.