Critique : SHREK 4 – Il était une fin – version 3D VOSTFR

Réalisé par Mike Mitchell, ce 4ieme épisode vient clôturer la saga Shrek d’une belle manière. On retrouve notre ogre préféré en pleine crise de la quarantaine (ça fait combien en âge d’ogre ça ?), qui en a marre de la routine, de ne plus pouvoir faire ce qu’il veut quand il le veut. Mais il est surtout agacé par le fait d’avoir perdu son statut d’ogre terrifiant, et qu’il ne soit plus craint et redouté comme par le passé ! Notre ogre un peu bougon et ne voyant plus que la bouteille à moitié vide, va donc signer un pacte avec le diable (en l’occurrence ici un nain ^^). Shrek arrive ainsi dans un univers parallèle où tout est bouleversé et dans lequel il s’aperçoit de son erreur, et ouvre enfin les yeux en se rendant compte qu’il avait tout pour être heureux. A partir de là, il va tout faire réparer ses erreurs.

Au niveau du scénario, on nous sert vraiment du plus que réchauffé : tout pour être heureux -> conflit -> descente au enfer -> prise de conscience -> rédemption grâce à l’amour -> happy end ! Mais bon, le moins que l’on puisse dire, c’est que ça fonctionne quand même. On retrouve les éléments clés qui ont font le succès des précédents épisodes, à savoir les excellentes répliques de l’âne et du chat potté, les situations complétement déjantées et anachroniques, et bien-sûr le casting ! On retrouve la voix de Mike Myers pour Shrek, Cameron Diaz pour Fiona, Eddy Murphy pour l’âne et Antonio Banderas pour le chat potté.

Malgré les faiblesses du scénario, j’ai passé un bon moment devant Shrek 4, gag, action, gag, on ne voit pas le temps passer ! Un petit bémol quand même pour l’utilisation des sous-titres pour un film en 3D, car les sous-titres sont placés en premier plan et le film en « second » plan. Cette différence de profondeur était pour moi vraiment gênante, car cela demande à vos yeux de jongler sans arrêt entre les différents plans. Ca m’a donné envie de vomir les 5 premières minutes, j’ai donc abandonné les sous-titres pour le reste du film.

Ma note : 2,5/5

Découvrez aussi   Critiques films : Le printemps du cinéma
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

0 réponse

  1. Idem je me suis arrêter au deuxième Shrek c’est sympa mais il y a mieux (comme Planète 51 carrément plus fun j’ai trouvé).

  2. Je vais quand même finir cette série avec ce dernier opus, même si le charme est fortement retombé avec le troisième épisode… Dommage, reste à Dreamworks d’innover comme avec le très bon Dragons !

  3. Oui, ils ont trop poussé la franchise Shrek. Néanmoins, le 15 décembre sort Megamind avec les voix originales de Will Ferrel et Brad Pitt 🙂
    Et comme en plus y’aura pas Tron :s

  4. Je me suis fais le dernier Toy Story, que j’adore en passant,
    Shreck me botte pas plus que ça,
    mais je vais me le regarder quand même,sans me presser,
    histoire de finir la saga .

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne