Avis manga : Tokyo Revengers – Tome 23

À chaque sortie d’un nouveau tome de Tokyo Revengers, ma hype est au sommet. C’est vraiment une licence coup de cœur, une licence qui arrive à m’accrocher depuis son lancement et je l’espère jusqu’à la fin (ça me fait penser à Wind Breaker). Même si c’est vrai, comme trop souvent quand la licence à du succès, je pense que quelques tomes en moins, une histoire condensée et pas rallongée artificiellement n’aurait pas forcément été une mauvaise idée. Mais ce tome 23 je l’attendais tout particulièrement ! Nous revoilà dans le présent, ou tout semble finalement enfin ok. Takemichou va se marier, tout le monde semble heureux même si personne n’a des nouvelles de Mickey, c’est le seul point noir dans cette fin d’histoire.

Mais vous le savez, Takemichou, ce n’est pas du genre à lâcher… Alors depuis son retour, il passe tout son temps à chercher après Mickey, quitte à se faire défoncer la gueule quand il rentre dans des endroits peu recommandables. Car oui, ils sont adultes, mais oui, les gangs existent toujours. Ça ne disparaît pas, ça ne disparaît jamais. Mickey semble être toujours dans ce mauvais délire d’ailleurs, mais impossible de mettre la main dessus. En attendant, une journée toute particulière approche : l’ouverture des capsules temporelles laissées quelques années auparavant.

Des nouvelles de Mickey ?

Chacun redécouvre une partie de son passée via une simple lettre ou un objet. On y voit même la lettre de Mickey que Takemichou s’est permis d’ouvrir. Elle est incroyable, comme l’est le personnage (oui c‘est mon préféré javoue). Il arrive à décrire tout le monde avec une étrange précision, des années après. Mais Takemichou (et lui seul) va découvrir une cassette vidéo. En la visionnant on va découvrir que Mickey n’arrive pas toujours à se contrôler et il préfère s’éloigner afin de faire le moins de dégâts à ses potes. Le but est simple : rendre un maximum de gens heureux, quitte à ce que lui plonge en enfer…

Mais vous connaissez Takemichou, il ne peut s’empêcher de s’en mêler ! Il va tout faire pour le retrouver et quelques jours avant son mariage, cela va être le cas ! Comme d’habitude la fin du manga est clairement surprenante et on a qu’une seule envie : découvrir la suite ! J’ai hâte.

Quelques planches (tome 1) :

TOKYO REVENGERS © Ken Wakui / Kodansha Ltd.

Tokyo Revengers – Auteur : Ken Wakui – Éditeur : Glenat – Type : Shonen

Chaque tome est disponible au prix de 6,90 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 17/ 20

Découvrez aussi   Avis manga : Goblin Slayer Brand New Day - tome 1
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn