Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Avis manga : Fends le vent – Tome 1

Chez Akata, il n’y a pas que la collection WTF ?! qui pourrait clairement me séduire. Preuve en est avec cette licence : Fends le vent ! Un manga sportif pas comme les autres puisqu’il va traiter du handicap dans le sport. Je suis clairement fan des mangas de sport et j’avoue avoir été intrigué par celui-ci. Pour info, Fends le vent est une série en 5 tomes terminée au Japon et actuellement 3 tomes sont disponibles en France.

Fends le vent : une jolie mise en avant du handisport

Nous allons découvrir Shôta. Quand il était collégien, il était la star de son club de foot. C’était un joueur rapide, pouvant réceptionner n ‘importe quelle passe, même la plus en profondeur qui soit. Malheureusement, il a perdu sa jambe gauche et depuis il n’a jamais retouché un ballon. Perdre sa jambe ne doit pas être évident, surtout quand le sport c’est sa vie. Shôta est évidemment diminué moralement. Mais tout va changer quand il va rencontrer un certain Chidori. Ce dernier est orthoprothésiste et il va lui demander d’essayer une lame de compétition. On va clairement voir une étincelle dans les yeux de Shôta après ce premier essai. Pourtant, cet essai n’est pas forcement très concluant : il a du mal à s’adapter (ce qui est normal) et ne parvient même pas a terminer sa course. Mais il ressent une chose qu’il n’avait pas ressentie depuis longtemps : l’envie de courir, l’envie de courir vite.

Shôta, un personnage charismatique, attachant et persévérant !

Shôta dans le même moment va faire la rencontre de Usami, un lycéen qui pratique l’athlétisme et qui le pousse a essayer ce sport. Pourquoi pas avec cette nouvelle lame de compétition ? C’est tout l’intrigue de ce manga mélangeant le handisport, le handicap et des amitiés naissantes. Visuellement, Fends le vent est très agréable à lire et à regarder. Il y a tout ce que j’aime dans un manga : du sport, des émotions, des retournements de situations et un dessin simple et efficace. Difficile de ne pas apprécier Shôta, mais aussi Usami et Chidori qui ramène un grain de folie dans cette nouvelle bande. Un premier tome vraiment intéressant et pour rien vous cacher, j’ai enchainé avec la lecture du second tome qui est tout aussi bon, peut être même meilleur !

Quelques planches (tome 1) :

TARASHII ASHI DE KAKENUKERO. © 2020 Wataru MIDORI / SHOGAKUKA

Fends le vent – Auteur : MIDORI Wataru  – Éditeur : Akata

Chaque tome est disponible au prix de 8,05€ frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 17/ 20

Facebook
Twitter
LinkedIn

Réseaux

Me contacter

contact[at]gohanblog.fr

Charte éditoriale

Nos contenus peuvent contenir des liens à travers lesquels nous percevons une commission, et ils peuvent être créés en partenariat avec des marques. Cependant, il est important de noter que cela n’affecte en aucune manière l’objectivité de nos articles.