mars

11

Avis manga : Dimension W

Par GohanBlog

critique-dimension-w

Nouvelle série chez Ki-oon dans la catégorie Seinen. Nouvelle série donc nouvelle aventure, nouvelle découverte, nouveaux héros : j’adore ! Pourquoi pas commencer ce début d’année avec un nouveau coup de coeur.

Découvrez d’abord le synopsis : 

2072. L’humanité a enfin trouvé la solution à tous les problèmes d’approvisionnement en énergie. Les coils, des bobines électromagnétiques qui fournissent des ressources inépuisables, ont relégué batteries et autres câbles au rang d’antiquités. Kyoma Mabuchi, lui, a tourné le dos à cette technologie révolutionnaire. Amoureux des bonnes vieilles voitures à essence, il préfère passer son temps à bricoler ses bolides. Pour gagner sa vie, ce chasseur de primes d’un genre nouveau s’est spécialisé dans la récupération des coils illégaux, qui, détournés de leur usage de base, peuvent se transformer en armes redoutables…

Alors qu’il enquête sur deux petites frappes des bas quartiers, son chemin croise celui de Mira, une mystérieuse prisonnière dont le destin semble intimement lié aux coils. À ses côtés, Kyoma va vite découvrir que cette technologie miraculeuse pourrait bien conduire l’humanité à sa perte…

dimension-w-avis

© Yuji Iwahara / SQUARE ENIX CO., LTD.

Mon avis : 

Durant ce premier tome comme toujours c’est une entrée dans l’univers, la découverte de l’histoire qui commence à se créer petit à petit sous nos yeux. C’est aussi le moment de découvrir les personnages principaux, que ce soit les “gentils”, que les “méchants”. On se retrouve donc en 2072 ou une nouvelle dimension est présente, la dimension W (nous connaissons nous déjà les axes X / Y / A, ici un nouvel axe commence). Nous découvrons Kyoma un récupérateur de coils illégaux, ces fameux coils serventàa tout, à alimenter des robots (flics ou non flics), mais alimenter tout ou n’importe quoi, c’est une nouvelle forme de ressource, une forme bien plus puissante que les batteries que nous connaissons nous. Malheureusement il y a toujours des un côté illégal dans toute ville, il est donc possible de récupérer des coils illégaux (encore plus puissant que les coils “normaux”. Kyoma lui est donc la pour récupérer ces coils illégaux, comme d’autres récupérateur d’ailleurs, lors d’une mission il va croiser Mira, un robot différent des autres robots tellement il ressemble à un humain. Durant ce manga nous allons en apprendre plus sur cette fameuse Mira et son histoire qui est directement liée à l’invention du coils, mais également à l’inventeur des coils : Nikola Tesla (oui, un inventeur bien réel).

DimensionW1_PLANCHE-2

© Yuji Iwahara / SQUARE ENIX CO., LTD.

Le tome 1 est une bonne introduction à cette nouvelle histoire, Kyoma, ce récupérateur au style très oldschool (il refuse d’utiliser les nouvelles sources d’énergie), il est d’ailleurs l’un des seuls à utiliser encore une voiture à essence ou se battre avec des aiguilles métalliques. Un premier tome avec beaucoup de rythme, ce qui est rare. Une histoire qui semble vraiment intéressante mais surtout des personnages principaux avec du charisme et pour lesquels un attachement fort est déjà bien présent. Dimension W est pour l’instant une excellente surprise, je vous conseille fortement de craquer !

Dimension W est disponible au prix de 7,51 € frais de port inclus, le second tome lui sera disponible en avril prochain.

0 réponse à “Avis manga : Dimension W”

  1. […] de découvrir cette nouvelle licence de l’auteur Yuji IWAHARA, auteur de l’excellent Dimension W […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.