mars

20

Test Styx Shards Of Darkness sur PS4

Par GohanBlog

Informations sur le jeu
Achetez-le

Après avoir découvert la licence Styx l’année dernière avec Styx Master Of shadow c’est avec plaisir que je vous parle de ce nouvel épisode toujours signé Cyanide Studio, un studio français. Styx Shards Of Darkness reprend clairement les mêmes codes, un pur jeu d’infiltration ou la moindre erreur se paye cash ! Clairement, c’est typiquement le genre de jeu ou j’ai du mal a prendre mon pied … et pourtant, a force de persévérer j’ai plutôt apprécié jouer à Styx Shards Of Darkness.

avis Styx shards of darkness

Dans Styx Shards Of Darkness nous jouons toujours ce gobelin nommé Styx, il arrive à Thoben, la cité des voleurs, où il conclut un pacte avec Helledryn, une officière humaine. Elle vous engage alors pour voler le sceptre précieux et très convoité d’un ambassadeur. En échange, cette femme vous promet ce que vous recherchez désespérément : l’Ambre, source de votre pouvoir. Le scénario est simple mais efficace et à travers 8 missions principales vous allez devoir accomplir l’histoire. Le gameplay est très similaire au précédent voler, le but est vraiment d’infiltrer, d’être le plus discret possible car la moindre erreur se paye. Au début, c’est vrai, c’est pas facile, on a du mal à trouver nos marques … mais plus le temps passe et plus on comprendre les rouages du gameplay. Il est par exemple souvent plus simple de chercher un autre chemin que d’affronter un garde. Vous allez aussi au fur et à mesure de l’aventure débloquer des points de compétences pour améliorer votre gobelin, avoir une meilleur vue, une meilleur perception, être meilleur alchimiste ou utiliser un clone, tout ça est possible, c’est même recommandé ! Le gameplay est pas mauvais, vous allez même l’apprécier au fur et à mesure, je regrette juste quelques bugs de placement du personnage (on a parfois du mal à accéder à un endroit, deux secondes après c’est possible), je regrette aussi certaines choses illogiques comme l’impossibilité de fermer une porte (que l’on vient d’ouvrir, niveau discrétion c’est con quand même).

Styx shards of darkness

Par contre j’adore certaines choses comme l’humour de Styx qui est le premier à se foutre de votre tête lorsque vous mourrez (plusieurs vidéos, différentes en fonction de votre mort). Graphiquement c’est pas mauvais, c’est un univers particulier, bien représenté, avec une direction artistique prenante. J’aime surtout les cartes ouvertes qui permettent d’avancer d’un point A vers un point B en ayant plusieurs possibilités (plusieurs niveaux dans l’espace). Graphiquement le moteur tourne bien, c’est assez beau dans l’ensemble, parfois un poil répétitif au niveau des bâtiments mais vous allez voyager à travers différents lieux et rencontrer donc différents ennemis, parfois même des boss (rien de bien méchant, heureusement vu la vie de Styx).

test Styx shards of darkness

En plus de proposer un solo Styx Shards Of Darkness propose également un mode coop plutôt bien pensé avec une difficulté bien dosé. Très clairement si vous aimez les jeux d’infiltration à l’ancienne, un gameplay assez lent mais proposant de nombreuses variantes et un univers avec une pâte graphique intéressante, foncez découvrir Styx Shards Of Darkness. Si vous avez aimez le précédent épisode, vous allez adorer celui-ci ! 🙂

2 réponses à “Test Styx Shards Of Darkness sur PS4”

  1. Stommy_cop dit :

    Merci Gohan pour ce retour.

  2. Shineydark dit :

    J’ai découvert l’année dernière aussi le volet précédent, et j’ai bien aimé, tant au niveau du gameplay que des environnements. Tu m’apprends que celui-là possède un mode coop, et ça c’est un gros plus pour mon éventuel achat 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *