décembre

20

Critique ciné : Assassin’s Creed le film !

Par Didjason

critique-cine-assassins-creed

Synopsis : Grâce à une technologie révolutionnaire qui libère la mémoire génétique, Callum Lynch revit les aventures de son ancêtre Aguilar, dans l’Espagne du XVe siècle.  Alors que Callum découvre qu’il est issu d’une mystérieuse société secrète, les Assassins, il va assimiler les compétences dont il aura besoin pour affronter, dans le temps présent, une autre redoutable organisation : l’Ordre des Templiers.

Callum (Michael Fassbender) est un homme à qui la vie n’a pas toujours sourit, orphelin et livré à lui-même depuis sa plus jeune enfance, il survit dans une société gouvernée par la violence. Il est lui-même emprisonné suite à une condamnation à mort. Son exécution est prévue le jour de son anniversaire. Mais il se réveille mystérieusement dans un endroit qu’il ne connait pas et dans un pays bien loin de là où il a été exécuté. Il est accueilli à son réveil par le docteur Sophia Rikkin (Marion Cotillard) qui travaille pour une mystérieuse société, Abstergo Industries.

critique-film-assassins-creed

Ne comprenant pas exactement où il se trouve et persuadé pour une fois d’être utile, Callum se laisse dicter ses faits et gestes, au risque de révéler des informations de son ancêtre, Anguillar de Nerha, qui pourrait mettre en jeu un aspect fondamental de la nature humaine, son libre arbitre.

Autant vous prévenir tout de suite, pour ceux qui n’auraient pas joué au jeu, il faudra vous accrocher dès le début du film. Les références à Assassin’s Creed sont nombreuses et les liens entre les personnages ne sont pas des plus évidents au début du film. Il m’a fallu un petit moment pour remettre tout en ordre pour ma part, bien qu’aillant fait les 3 premiers Assassin’s Creed. Passées ces quelques minutes, on en prend plein yeux et les oreilles. Le film Assassin’s Creed ne souffre d’aucune lenteur et les scènes de combat sont juste magistrales, tout comme les scènes de poursuites, et orchestré par une musique emballante.

TOOM-00960.tiff

Le film Assassin’s Creed rentre donc dans la longue liste des jeux-vidéo qui trouvent une adaptation sur grand écran et je dois dire que celle-ci est plutôt bien réussie. Il faudra, à contrario d’autres adaptations, connaitre un peu plus le jeu pour comprendre et appréhender plus rapidement l’histoire. Pour ceux qui iront voir le film et découvriront Assassin’s Creed par la même occasion, vous ne serez pas déçus et la compréhension de l’histoire se fera au rythme du film.

film-assassins-creed

Pour ma part, j’ai pris plaisir à regarder le film et je n’ai pas été déçu, malgré quelques appréhensions au début du film, on rentre vite dans le vif du sujet et je ne me suis pas ennuyé du début à la fin. Il aurait même été possible de rallonger le film sans pour autant en ralentir le rythme. Il ne serait pas étonnant de voir Callum débarquer à nouveau sur nos écrans d’ici 1 à 2 ans.

Le film Assassin’s Creed sort le 21 décembre au cinéma.

2 réponses à “Critique ciné : Assassin’s Creed le film !”

  1. Stommy_cop dit :

    Hâte de elle voir pour me donner une idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *